Test du Jabra Elite 85h : un casque Bluetooth performant dans tous les domaines

 

L’offre de Jabra en termes de casques audio et d’accessoires , dans le secteur de la communication, est toujours aussi importante. Elle se destine en grande partie à des usages professionnels. Au milieu de son catalogue, Jabra propose quelques casques mixant l’écoute musicale et la téléphonie. Le Jabra Elite 85h est l’un de ceux-là, avec des objectifs élevés en termes de performances.

Jabra s’est fait un nom aussi bien dans les oreillettes Bluetooth que dans les micro-casques. Des appareils dédiés avant tout aux professionnels, dans les environnements de bureau comme en déplacement. Jabra travaille sur les qualités des haut-parleurs et des micros, mais la marque développe aussi des technologies d’amélioration de la restitution sonore.

Les objectifs de Jabra sont doubles. D’un côté, proposer une captation des voix la plus fidèle possible, exempte d’artefacts. De l’autre, reproduire les sons de façon intelligible en toutes circonstances. Ces objectifs ont été appliqués à l’Elite 85h, un casque audio répondant aux plus exigeants et doté de multiples micros pour une captation parfaite des sons environnants.

jabra-85h-11-beautyshot.JPG

Une présentation discrète et moderne

Le 85h est fait de métal, de plastique et de tissus harmonieusement combinés. L’arceau coulissant en métal est recouvert de tissu sur le dessus et de mousse pour la partie en contact avec la tête. Cette mousse, comme celle des coussinets des oreillettes, est recouverte d’une sorte de simili cuir. Très fin, il sera peut-être fragile dans la durée. L’extérieur des oreillettes propose un aspect tissu, un parti-pris plutôt rare qui participe à la discrétion du 85h. C’est aussi un avantage permettant à ce casque de résister à la pluie. Le logo Jabra inscrit en relief de chaque côté de l’arceau est peu visible.

Avec le 85h, nous ne sommes pas dans l’ostentatoire mais dans l’efficace.

Le mécanisme de pliage du casque pour faciliter son transport est, lui, en métal. Il participe à l’impression de solidité globale mais aussi de sérieux.

jabra-85h-02-dessus.JPG

Une fois les oreillettes repliées, le casque peut prendre place dans sa sacoche de transport rigide. Une séparation interne ménage un espace pour les accessoires de câblage. Nous y trouvons un cordon USB pour la recharge, le casque étant équipé en USB-C. Il y a également un cordon mini-jack classique. Enfin, un adaptateur mini-jack stéréo vers deux prises mono fait partie de la dotation. Il servira essentiellement pour se relier aux prises audio dans les avions. Comme souvent avec les casques sans fil, il n’y a aucun bloc d’alimentation dans la boite pour la recharge. Le port USB d’un ordinateur ou une autre alimentation USB feront l’affaire.

jabra-85h-03-accessoires.JPG

Le Jabra Elite 85h est un casque circum-aural – qui recouvre les oreilles – proposé dans quatre couleurs. Le bleu navy, le gris titane et le noir sont classiques. Le beige doré sera quant à lui un peu plus visible.

Le haut-parleur de 40 mm est développé par Jabra, mais la marque ne communique pas sur les matériaux employés. L’impédance du casque en mode filaire n’est pas indiquée non plus. En revanche, la bande passante est affichée de 10 Hz à 20 kHz.

jabra-85h-04-logo.JPG

Pas moins de huit microphones prennent place sur ce casque. Six d’entre eux sont destinés à la captation de la voix en mode mains libres. Quatre sont dédiés à la suppression active des bruits extérieurs. C’est une dotation plutôt exceptionnelle quand les concurrents se contentent souvent de deux micros. Là encore, c’est l’implication dans le monde professionnel de Jabra qui a conduit à ce type de choix.

Le seul bouton positionné sur le bord de l’oreillette gauche gère l’allumage du casque et le passage entre les trois modes de gestion du bruit ambiant. Sur le bord de l’oreillette droite, la touche micro initie la communication avec le smartphone, tandis que trois touches invisibles multifonctions sont intégrées à la coque de l’oreillette droite, pour la pause, répondre à un appel, modifier le volume ou changer de morceau.

Une application mobile très complète

Jabra a développé une application qui n’est pas exclusive au 85h. Jabra Sound+ reconnaît essentiellement les casques grand public, ceux de la gamme Elite. Elle a deux usages principaux : régler le son à sa convenance et mettre à jour le firmware du casque. Graphiquement très réussie, sa prise en main ne pose aucun problème.

jabra-85h-05-app1.jpg

Lors de la première installation, un seul choix nous est proposé, celui de l’assistant vocal. Avec un iPhone, ce sera Siri ou bien Amazon Alexa. Une fois cela effectué, nous arrivons sur la page d’accueil du 85h. Sur la gauche, quatre modes d’écoute sont accessibles rapidement, ce sont les moments. Il y a « mon moment », « trajets », « en public » et « en privé ». Ils agissent sur deux paramètres principaux que sont le réglage du mode audio ambiant et l’égaliseur. Ce dernier dispose de cinq bandes graphiques entre les basses et les aigus. Juste en-dessous, cinq courbes pré-réglées nous facilitent la vie (plus de basses, voix, dynamique…).

jabra-85h-06-app2.jpg

Le mode audio ambiant nous laisse trois choix. Le premier correspond à la réduction de bruit. Lorsqu’elle est activée, un léger bruit de fond se fait entendre, mais uniquement dans une pièce dont le silence est quasi-total. En situation de bruits extérieurs plus ou moins importants, ce bruit de fond devient inaudible.

Le second choix s’appelle HearThrough, ou « entendre à travers ». Dans ce cas, les micros de réduction de bruit font le travail inverse. Ils rendent les sons extérieurs centrés autour de la voix plus audibles. Ce réglage est idéal pour écouter un fond musical sans être totalement refermé sur soi.

Enfin, le troisième choix désactive les deux précédents. On profite alors de l’isolation naturelle du 85h, plutôt efficace tant que les bruits extérieurs ne sont pas trop importants.

La dernière zone s’appelle Soundscape. C’est une sélection de sons enregistrés dans l’application, ayant pour but de vous détendre, a priori. Les sons de la nature tels que les vagues de l’océan ou un jour de pluie devraient y arriver. Le bruit du ventilateur ou de la cascade, sûrement moins. Mais pourquoi pas ! Tous ces paramètres sont rangés dans des widgets personnalisables pouvant être réorganisés ou supprimés.

jabra-85h-07-app3.jpg

Si vous souhaitez vous en remettre aux capacités intelligentes du 85h, l’activation du SmartSound le laissera choisir les bons réglages pour vous. Les micros analysent les sons ambiants et activent le bon moment correspondant. L’analyse est effectuée en boucle, si bien que lors d’une variation des bruits ambiants, le moment plus adapté sera activé automatiquement.

À l’usage, il faut environ 10 à 15 secondes de délai avant que SmartSound bascule sur le réglage adapté. Lors de nos tests, du passage d’un endroit calme à un autre endroit rempli de personnes en train de parler, le casque a basculé du moment en privé à en public. Il a donc bien reconnu des voix et les a rendues audibles à travers le casque. Pour que le casque bascule en mode trajets avec l’annulation des bruits, il faut un niveau sonore ambiant réellement important, sinon il reste en privé. Le mode privé reste néanmoins suffisant dans les situations intermédiaires grâce à la bonne insonorisation naturelle du 85h.

jabra-85h-08-app4.jpg

Bien sûr, on évite de téléphoner dans un environnement bruyant, pour être sûr d’entendre, de se faire entendre et pour ne pas déranger autour de soi. Cette évidence est renforcée par le fait que le Jabra Elite 85h passe en mode HearThrough en téléphonie, même si l’on est sur le moment trajets, avec le réducteur de bruit actif. Néanmoins, la qualité des appels est excellente. La voix est bien captée par l’interlocuteur, il n’y a aucun délai ou écho, et l’on entend parfaitement son interlocuteur. En revanche, le son de sa voix est limité en fréquence : ce n’est pas de la téléphonie HiFi.

L’intégration d’Alexa est plus gadget qu’autre chose. Les cas d’usages réels lorsque l’on porte un casque sur la tête sont assez limités, sauf lorsque l’on est chez soi, éventuellement. Il est dommage de devoir appuyer sur le bouton micro du casque avant de pouvoir prononcer Alexa. Les micros auraient pu répondre directement au mot Alexa, comme le font les enceintes connectées.

Une écoute de très belle qualité

L’écoute a été effectuée à partir de l’application Tidal et notre playlist de test habituelle. Le Jabra Elite 85h présente une très belle qualité de restitution. Les registres sont à leur place, il n’y a pas de prédominance dans les basses ou dans les aigus. Ils respectent l’enregistrement. Quand il le faut, sur des titres électro-pop comme « Victime des réseaux » par Angèle, le 85h sait restituer les graves avec force et dynamisme. Nous notons une très bonne tenue en puissance. La scène sonore est aérée, elle dépasse largement le cadre de la tête, ce qui permet de différencier les plans et les instruments. Les timbres sont vraiment bien respectés, ce que nous vérifions sur « Desafinado » par Stan Getz où toutes les percussions prennent vie par leurs petits détails et leur présence. La restitution est agréable à faible comme à fort volume, pour de longues heures d’écoute.

jabra-85h-09-prises.JPG

À ce propos, le 85h est très agréable à porter. Pas trop lourd, 296 grammes exactement, l’arceau appuie juste ce qu’il faut sur la tête pour ne pas être désagréable sur la longueur. Les oreillettes sont petites, compromis obligatoire d’un casque circum-aural nomade, ce qui chauffe forcément un peu les oreilles.

Nous avons terminé par une écoute filaire sur smartphone et via notre DAC/ampli casque Pro-Ject. Jabra ne communique pas sur l’impédance mais celle-ci nous semble assez élevée, de l’ordre peut-être de 200 ohms, à confirmer. Rien de rédhibitoire, mais on relève la nécessité de monter le volume un peu plus fort qu’avec des casques à faible impédance. L’écoute filaire est équivalente à celle en Bluetooth. Nous retrouvons la même signature sonore, avec quelques détails supplémentaires dans l’extrême aigu. Nous regrettons simplement le bruit de fond omniprésent, très léger mais audible durant les silences en écoute sédentaire.

jabra-85h-10-boite.JPG

Un micro casque Bluetooth à vocation HiFi

Avec ses 41 heures d’autonomie, le Jabra Elite 85h ne vous quittera plus. Ce micro casque est une franche réussite. Sa restitution sonore est d’excellente qualité, avec un respect de la musique pour des écoutes sans aucune frustration dans cette gamme de prix. La réduction de bruit active est performante grâce aux multiples micros et au savoir-faire de Jabra dans le domaine. Le 85h est confortable à porter sur la longueur. Avec une captation et une restitution sans encombre, la partie téléphonie est tout à fait dans la norme. C’est donc globalement un casque performant à tous les niveaux qui justifie ainsi son prix haut de gamme.

Posted in News.

Laisser un commentaire